Le député du Parti chrétien-démocrate Jean-Frédéric Poisson livre une tribune anti-Islam dans Valeurs Actuelles. Le candidat à la primaire de droite ne veut pas que la France devienne musulmane.

Dans une tribune de Valeurs Actuelles, le député chrétien-démocrate Jean-Frédéric Poisson rappelle les racines chrétiennes de la France et assure que « la France n’a pas vocation à devenir un pays musulman. »

Dans une tribune publiée dans Valeurs Actuelles, le député Jean-Frédéric Poisson écrit que « la manière dont un certain nombre de musulmans envisagent la vie en société pose problème aux Français. » Celui qui s’était rendu, en juillet dernier, à Damas pour rencontrer Bachar el-Assad, assure que « la France est divisée », dans le magazine même qui n’a cessé de tirer sur les différentes communautés de France, des musulmans au Roms. Candidat à la primaire organisée par Les Républicains, Jean-Frédéric Poisson écrit : « La France est traversée par cette question identitaire et religieuse depuis 30 ans. Les responsables politiques successifs l’ont volontairement ignorée. »

« La France n’a pas vocation à devenir un pays musulman »

Si les politiques aiment à parler de l’Islam radical en France — comme Nicolas Sarkozy lors de son meeting à Lille —, Jean-Frédéric Poisson explique, lui, que ce n’est « pas seulement l’Islam radical » qui pose souci mais « l’Islam ‘tout court’. » Selon le député, les « déclinaisons sociales et politiques (de l’Islam) entrent en collision avec les principes fondateurs de notre société, en tous cas avec notre mode de vie. » Jean-Frédéric Poisson a déjà, en tête, quelques mesures, parmi lesquelles « l’idée de supprimer le Conseil Français du Culte Musulman qui n’a aucun mandat possible pour engager les mosquées de France dans un contrat avec l’Etat », dit-il, prônant également l’interdiction de financement des mosquées par les pays étrangers ou les prêches en français.

« C’est la seule façon de pacifier la société française », écrit le député, qui estime donc que cette société est en guerre. « Parallèlement, je suis convaincu que notre pays aurait tout à gagner à se réapproprier collectivement notre culture de référence qui est chrétienne », continue ensuite celui qui est président du Parti… chrétien-démocrate. Alors qu’il prône une vraie laïcité, Jean-Frédéric Poisson assure que « la liberté, l’égalité et la fraternité sont des concepts dont l’origine est chrétienne. » Et l’homme politique de conclure que « la France n’a pas vocation à devenir un pays musulman, ni un pays multiculturel. » La primaire des Républicains risque, comme la présidentielle, d’occulter le volet social des problèmes de la France pour se résumer à la question identitaire.

Pierre Z. Lajarge

Laisser un commentaire