Contactez-nous

International

Israël et Emirats arabes unis : une coopération militaire qui date de 2015

Des responsables militaires émiratis ont rendu visite à l’armée israélienne pour observer leurs avions de chasse F-35. Une coopération militaire qui ne date pas d’aujourd’hui…

Publié

le

La délégation militaires des Emirats arabes unis semble avoir été reçue avec les honneurs. Ces derniers jours, des membres de l’armée des EAU se sont rendus en Israël, selon i24News. Officiellement, ce pays du Golfe n’a pas de relations diplomatiques avec l’Etat hébreu. Mais depuis le rapprochement entre l’Arabie Saoudite et les Etats-Unis, officieusement, le rapprochement entre pays arabes et Israël semble être une réalité.

Que faisait donc cette délégation militaire émiratie sur le sol israélien ? Selon la chaîne de télévision israélienne, les militaires voulaient voir à l’œuvre des F-35, des avions chasseurs américains à la pointe de la technologie. Israël dispose d’une grosse flotte de F-35, construits par le géant américain Lockheed Martin. Un avion retouché par les experts militaires israéliens qui ont demandé quelques ajouts pour avoir leur propre version de l’avion de chasse.

Une réunion entre les Emirats et Israël en 2015, à Chypre

En mai dernier, l’armée de l’air israélienne avait affirmé avoir utilisé ses F-35 lors d’opérations de combat, ce qui faisait alors d’Israël le premier pays au monde à mener une « attaque opérationnelle » avec cet appareil. De quoi attiser la curiosité des Emirats arabes unis qui envisageraient d’acquérir des F-35, vendu au prix de 100 millions de dollars l’unité. Rien de choquant dans cette visite : Israéliens et Emiratis semblent sur la même ligne, à savoir être capables d’attaquer l’Iran en cas de déclaration de guerre.

En juin, un rapport publié par le magazine New Yorker faisait état d’une coopération solide entre le Premier ministre israélien Netanyahu et les puissances du Golfe, dont l’Arabie Saoudite et les Emirats arabes unis. Emiratis et Israéliens se seraient déjà rencontrés une première fois à Chypres, en 2015. Netanyahu était présent, selon le magazine. La réunion avait consisté à mettre en place une stratégie commune contre l’Iran. A l’époque, les pays du Golfe et l’Etat hébreu voulait court-circuiter Obama. Trois ans plus tard, les choses ont changé et Emiratis et Israéliens peuvent compter sur un médiateur anti-Iran de poids : Donald Trump.

Laisser un commentaire

Horaires de prière

Horaires de prières

Facebook

Tweets

Muslimoscope