Une interview d’Eric Zemmour sur les antennes de RTL, en fin de semaine dernière, a confirmé – si ce n’était encore le cas – sa dérive islamophobe.
L’armée française va reconquérir ses zones urbaines et ses banlieues et les débarrasser des musulmans, comme l’a fait Israël à Gaza. Telle est la dernière provocation du journaliste et essayiste Eric Zemmour. Invité sur les ondes de RTL à propos de la parution mercredi dernier son livre « Un quinquennat pour rien », Zemmour en a profité pour déverser sa logorrhée anti-musulmane.
« Les Français sont devenus étrangers dans leur propre pays », a-t-il lancé, précisant ensuite que « dans les zones urbaines, il n’y a plus de Français, il n’y a seulement que des musulmans ». Pour ceux qui douteraient encore de l’intransigeance des positions zemmouriennes, Islam et république française sont pour lui antinomiques, incommensurables. « Quand une femme est totalement voilée, quand un homme s’habille comme le prophète au 7ème siècle, quand [les musulmans] traitent une jeune fille de « p… » parce qu’elle porte une mini-jupe, quand ils regardent avec désapprobation les gens qui boivent de l’alcool, eh bien, ce n’est pas la France ! », a-t-il insisté.

Nom de code : « Opération Ronces »

Comme à l’accoutumée, Zemmour en veut autant sinon plus aux représentants du pouvoir, qu’il accuse de laxisme, d’incapacité à contenir cette soi-disant vague islamiste en France, et d’échec dans la politique d’assimilation. « Nous construisons des mosquées, nous organisons un « Islam de France ». C’est la pire solution pour régler le problème », a-t-il indiqué, préconisant par ailleurs que la société française devrait être « dé-islamisée ».

Mais là où la bêtise tutoie l’irrationalité, c’est quand l’ancien chroniqueur de Laurent Ruquier évoque des extraits de son essai relatifs à une possible opération militaire française contre les musulmans du pays, soutenue par des consultants israéliens. « L’armée française sait qu’un jour viendra où elle devra reprendre des terres devenues étrangères sur notre propre sol. Le plan a déjà été conçu, il est intitulé « Opération Ronces » », explique-t-il. Un plan qui aurait été monté « avec l’aide de spécialistes militaires israéliens, qui ont partagé avec leurs confrères français leur expérience de la bande de Gaza ». Quand le journaliste de RTL l’interroge sur la source de ses informations, Zemmour répond : « Une source proche de l’Etat-Major de l’armée ». Son avant-dernier essai, « Le suicide français », avait été écoulé à plus de 250 000 exemplaires. Gageons qu’avec ses sorties promotionnelles remarquées, son dernier opus est bien parti pour battre le record…

Mehdi Chaouali

Laisser un commentaire