Contactez-nous

Société

Islamophobie : quatre mois de prison pour l’agression de femmes voilées à Perpignan

En novembre dernier, une retraitée avait insulté et agressé sept femmes voilées près d’une école à Perpignan. Elle vient d’être condamnée à quatre mois de prison avec sursis.

Publié

le

Fin 2017, une sexagénaire de Perpignan avait agressé verbalement et physiquement plusieurs mères de familles voilées à la sortie de l’école. « Vous n’avez rien à faire là, voilées », « rentrez chez vous », « l’Islam est un poison », avait-elle asséné, avouant également à la police avoir bousculé les jeunes femmes. 

Le 9 avril, le tribunal correctionnel de Perpignan (Pyrénées-Orientales) a condamné l’accusée à quatre mois de prison avec sursis, pour « injures à caractère raciste » et « violences aggravées ». Le Parquet, lui, avait requis six mois. 

Mais la retraitée a été assortie d’une obligation de soins, de suivi psychiatrique et elle est interdite de se présenter aux abords de l’école où les faits ont été commis. Chaque plaignante a également reçu 500 euros de dommages et intérêts. 

« Ce que vous avez appris sur l’Islam dans votre jardin, c’est une chose mais que vous prêchiez dans la rue, c’est une autre. Quand vous empiétez sur la liberté des autres, ça ne va pas », a déclaré le Parquet, agacé devant les propos islamophobes assumés de l’accusée. 

« Je suis islamophobe et je hais cette religion », a t-elle entre autres déclaré au tribunal, prétextant qu’elle souhaitait « ouvrir les yeux aux gens » sur l’Islam. 

Laisser un commentaire

Horaires de prière

Horaires de prières

Facebook

Tweets

Muslimoscope

Publicité

A la une