Sur Twitter, un maire UMP a demandé à Nicolas Sarkozy la suppression du culte musulman en France en cas de victoire en 2017.

Sur le réseau Twitter, un maire UMP a, pendant quatre heures, envoyé de nombreux messages islamophobes à Nicolas Sarkozy, lui demandant notamment la suppression du culte musulman en cas de victoire en 2017.

Venelles, commune française d’à peine plus de 8 000 habitants dans les Bouches-du-Rhône, est au centre de l’actualité ces derniers jours. Notamment à cause des déclarations de son maire, Robert Chardon, à propos des musulmans. A l’occasion d’un chat en direct proposé par Nicolas Sarkozy sur Twitter, le maire UMP de la petite commune de Provence-Alpes-Côte d’Azur s’est fendu d’un tweet demandant l’interdiction du culte musulman en France.

Avant d’aller plus loin, quelques minutes après, avec une prédiction pour le moins étonnante…

Le maire islamophobe, également vice-président de la communauté de communes du Pays d’Aix-en-Provence, s’est expliqué au Monde, déclarant qu’interdire le culte musulman était « la seule solution pour résoudre les problèmes que connaît la France. » Avant de répondre très sérieusement qu’il attendant « la réponse de Nicolas Sarkozy à cette proposition. »

Islamophobie chez plusieurs maires de France

Atteint d’un cancer de la bouche, Robert Chardon a ensuite expliqué : « Pendant mon traitement, j’ai beaucoup réfléchi et j’en suis arrivé à cette conclusion. Il faut interdire l’islam en France, mais aussi déclencher un plan Marshall pour permettre à ceux qui veulent pratiquer la religion musulmane de le faire dans leurs pays d’origine. »

A l’image du maire d’Hayange ou du fichage présumé des musulmans à Béziers, l’islamophobie règne chez de nombreux maires de France. Pour rappel, selon l’institut Pew Research Center, 4,7 millions de Français seraient musulmans. Et 70 000 à 110 000 citoyens seraient convertis à l’Islam, d’après une étude de l’INED et de l’Insee.

Source : (ici)

Pierre Z. Lajarge

Laisser un commentaire