Contactez-nous

Actualité

Islamophobie : chez Ardisson, Yassine Belattar dénonce « la violence des plateaux » télévisés

Las de l’islamophobie ambiante sur les plateaux de télévision, l’humoriste Yassine Belattar a voulu mettre les choses au point avec Thierry Ardisson.

Publié

le

Suite à l’émission « Salut les Terriens ! » du 12 mars dernier, Yassine Belattar s’était indigné sur Twitter que Thierry Ardisson « n’aime pas les musulmans. » Il faut dire que le plateau avec Gilles-William Goldnadel et Amine El-Khatmi n’avait eu de débat que le nom, tant les deux hommes sont sur la même ligne de pensée.

Le débat entre l’animateur et l’humoriste et journaliste Yassine Belattar a été tendu. Thierry Ardisson a d’abord dénoncé le fait que, « dès qu’un musulman est sympa, il se fait traiter de harki. Si tous les mecs qui veulent s’intégrer sont traités de harkis, c’est la guerre civile dans cinq ans. » A peine caricatural. Surtout quand l’animateur de C8 continue en assurant qu’il n’y a que deux types de musulmans : « des musulmans modérés et des musulmans islamistes. » Point. Yassine Belattar a donc voulu mettre les choses au clair. Premièrement, a-t-il rappelé, il n’y a pas à parler d’intégration pour des Français nés dans l’Hexagone. Deuxièmement, « il n’y a pas de modération dans la religion, on est musulman ou on ne l’est pas. » Pour l’humoriste, en France, les musulmans sont « otages d’une réputation. » Et Yassine Belattar de poursuivre en dénonçant « la violence des plateaux » de télévision. Car inviter Goldnadel, qui passe son temps à taper sur les musulmans dans Valeurs Actuelles, ou encore Amine El Khatmi qui avait mis en pâture une élue parce que voilée, cela peut en effet relever de l’inconscience. Dans l’émission de samedi dernier de « Salut les Terriens ! », Thierry Ardisson a montré qu’il mélangeait tout, voire une mauvaise foi certaine : à propos du café de Sevran supposément interdit aux femmes, il a balayé d’un revers de la main la contre-enquête du Bondy Blog : « Ne parlez pas du Bondy Blog parce que Mehdi Meklat est encensé par la gauche islamo-gauchiste », a-t-il rétorqué. En suivant ce raisonnement, il ne faudrait plus aujourd’hui écouter l’animateur qui avait, à l’époque, invité Thierry Meyssan venu exposer sa vision fumeuse du 11 septembre 2001. A la fin du débat avec Yassine Belattar, Thierry Ardisson s’est enfin ému que, « au Canada, on réfléchit à une loi qui prévoit d’interdire toute critique de l’Islam. » C’est faux, puisque les élus réfléchissent simplement à une motion condamnant « l’islamophobie. » Des raccourcis qui montrent que Thierry Ardisson véhicule des informations dangereusement fausses.

Laisser un commentaire

Horaires de prière

Horaires de prières

Lettre d’information

Restez dans l'actu avec LeMuslimPost

Facebook

Tweets

Publicité

A la une