Nicolas Sarkozy toujours obsédé par les musulmans de France