En ce moment

Le beau prophète Joseph :

Fils du prophète Jacob, et frère de onze enfants, Joseph était un petit garçon très beau et très aimé par son père.
Dans un de ses rêves, Dieu le tout puissant, lui fit savoir que celui-ci continuerait le message de l’adoration de Dieu. Heureux, il s’empressa d’aller le raconter à son Père.

« Joseph dit à son père : « Ô mon père !  J’ai vu, en rêve, onze étoiles, et aussi le soleil et la lune ; je les ai vus prosternés devant moi. »

Le prophète Jacob, heureux d’écouter cette nouvelle, lui demanda de garder cette révélation secrète de peur d’accentuer la jalousie de ses frères qui lui en voulaient déjà d’être le plus apprécié de son père, surtout que Joseph était le fils de la deuxième femme du prophète Jacob.
« Ô mon fils, dit-il, ne parle pas de ta vision à tes frères, de crainte qu’ils n’ourdissent un complot contre toi. Satan est certainement, pour l’homme, un ennemi déclaré.  Ainsi ton Seigneur te choisira et t’enseignera l’interprétation des événements.  Il parachèvera Sa grâce sur toi et sur la famille de Jacob, tout comme Il l’a parachevée sur tes ancêtres, Abraham et Isaac.  Ton Seigneur est certes Omniscient et Sage. »

Le prophète Joseph (Youssef) et la trahison du puits :

Dans leurs manigances pour faire disparaitre Joseph, les frères décidèrent de l’emmener jouer au désert pour changer d’air. Le diable, ayant bien joué son rôle de hanteur obsessif, finit par obliger le prophète Jacob à céder à la demande de ses fils.
Dès leur arrivée au puits, ils jetèrent le beau prophète dans le fond de ce dernier en espérant qu’on le trouve et qu’on le vende comme esclave. Ils prirent un habit de Joseph et égorgèrent une chèvre de leur troupeau pour faire semblant qu’un loup les avait attaqués et qu’il avait dévoré leur petit frère. Ils se jurèrent de ne pas en parler à jamais et ils repartirent heureux d’eux-mêmes.
Entre temps, Joseph n’arrêtait pas de prier, tout comme Jacob.
Au lever du Soleil, une caravane qui se dirigeait vers l’Egypte s’arrêta pour récupérer de l’eau du puits. Dès que le chargé de ramener l’eau fit descendre son seau, Joseph s’y agrippa et fut sauvé.

Youssef, les femmes et la séduction :

Pris pas Aziz, un haut de la société des Pharaons, Joseph se retrouva esclave. Sa beauté tellement époustouflante poussa la femme d’Al-Aziz à le désirer. Bien que le prophète sait que parmi les plus proches de Dieu, un homme pieux qui a su dire non aux tentations d’une belle femme riche. Quand elle lui courait après, elle l’attrapa par la chemise qui se déchirait et à cet instant précis son mari entra par la porte.
Quand il comprit que Youssef s’éloignait de son épouse, il fut en colère et lui demanda de se repentir à Dieu.
Les autres femmes de la ville ayant entendu l’affaire de la femme de Al-Aziz, elles furent invitées pour voir à quel point Youssef était beau. Et à son entrée par la porte, elles le décrivirent comme un ange Noble.
Stupéfaites par sa beauté, elles en arrivèrent même à oublier les couteaux dans leurs mains, si bien que quelques unes d’entre elles se coupèrent les doigts.
Pour le libérer de leurs tentations, Dieu tout-puissant et omniprésent, exauça son vœu et le mit en prison.

La rencontre des frères :

Dans la prison, le prophète Youssef expliqua deux rêves à deux condamnés qui, à leur sortie, en parlèrent au Roi. Ce dernier ayant fait un cauchemar demanda à le voir.
Le prophète ne voulant pas sortir jusqu’au rétablissement de son honneur, expliqua le cauchemar du Roi qui finit par répondre à ses demandes.
Quelques années après, il se vit en train de gérer toute l’économie de l’Egypte et de ses environs.
Ses frères, qui n’en pouvaient plus, acculés par la famine et la pauvreté, allèrent le voir et demander sa miséricorde. Ils se virent surpris et pris de panique quand il leur parla de ce qu’ils avaient fait à leur petit frère, car ils savaient que seul Youssef et eux connaissaient la véritable histoire.
Mais Joseph, le prophète clément et qui a su pardonner les laissent partir en paix et il finit son discours par :
« Point de récriminations contre vous aujourd’hui!  Que Dieu vous pardonne. »

Le prophète Joseph, roi de l’Egypte :

Joseph donna une de ses anciennes chemises à ses frères et leurs ordonna de la passer sur le visage de son père. Cela lui rendrait la vue, ceci fut possible par un miracle de Dieu qui a offert cette option à Youssef pour qu’il soit un exemple de patience et de pardon.
Toute la famille rejoint l’Egypte et, dès leur arrivée, ils trouvèrent Youssef assis sur le trône et qui leur dit : « Entrez en Egypte en toute sécurité, si Dieu le veut. »

Morale de l’histoire de Youssef :

La patience est la meilleure des attitudes à prendre pour résoudre ses problèmes. Dieu le miséricordieux n’oublie aucun être de sa création et lui propose plusieurs options. Le plus important à faire est de croire en la sagesse de Dieu et de ne pas s’épuiser à essayer de la contrer.

Login to your account below

Fill the forms bellow to register

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.