En ce moment

Qu’est ce que la prière (La Salat) en Islam ?

La prière est le second pilier de l’Islam. Elle accompagne le croyant tout au long de sa vie, autant lors des cinq prières quotidiennes obligatoires qu’à l’occasion des grandes fêtes en Islam, comme l’Aïd.

Cinq prières pour 50 avantages: la petite histoire de la prière en Islam

Saviez-vous que Allah, paix et bénédiction soit sur lui, avait d’abord prescrit 50 prières par jour au cours de l’ascension du Prophète (SWS) Ce dernier avait alors discuté avec Dieu pour réduire le nombre de prières de 50 à 5 par jour, en gardant le même nombre de Hassanet que pour 50 prières.

Les bienfaits de la prière

La prière en Islam a de nombreux bienfaits. En plus d’être considérée comme un acte qui rapproche le croyant d’Allah, elle aide également le croyant à réaffirmer sa foi, et ce à chaque fois qu’il prie.

La prière permet également d’expier tous les péchés – sauf les péchés majeurs. Ainsi, chaque croyant est en dialogue intime avec Dieu. Bien accomplir sa prière est important car cela est synonyme d’achèvement pour le croyant. En effet, la prière inclus des principes, des engagements et des commandements.

La Salat en Islam, la prière qui rythme le quotidien du croyant

Les types de prières : Tout musulman doit s’acquitter de ses cinq prières obligatoires chaque jour. Selon Muslim, le Prophète (sws) a dit : «Les 5 prières quotidiennes sont comparables à un courant d’eau passant auprès de la demeure de chacun de vous et où il s’y lave cinq fois par jour».

La prière quotidienne donne un rythme de vie au croyant, puisqu’elle s’étale sur toute la durée de la journée en suivant le cycle solaire.

Les prières spéciales

Les prières surérogatoires ne sont pas obligatoires, mais fortement recommandées. En plus de ces prières, qui sont au nombre de 12 rakât – à accomplir à un moment bien précis, s’ajoutent également des prières spéciales, comme celles de Ramadan (Salat Tarawih), du vendredi (Salat Joumou’a) ou encore des deux Aïds.

Les ablutions

Avant de prier, tout croyant doit faire les ablutions. Ces dernières ont pour objectif de purifier le musulman avant qu’il prie.

Le Prophète (sws) a dit: “Toute personne qui a fait ses ablutions et en respecte toutes les règles voit ses péchés sortir de son corps jusqu’à ce qu’ils sortent de dessous ses ongles.”

Il existe trois types d’ablutions: le Wudû (les petites ablutions), le Ghusl (les grandes ablutions) et le Tayammum (en absence d’eau).

Comment prier?

En plus d’avoir l’intention de prier, le croyant doit également l’accomplir de façon rigoureuse. Nous avons décortiqué, étape par étape et de manière détaillée dans notre guide de la prière, la marche à suivre pour ne pas se tromper!

Qui doit faire la prière?

Tout musulman pubère, saint d’esprit et en état de pureté doit accomplir la prière. D’après la tradition du Prophète (sws), il est conseillé de commencer à faire la prière à l’âge de sept ans.

« Pourtant, il ne leur fut ordonné que d’adorer Dieu, de lui vouer un culte pur, en monothéistes sincères, d’accomplir la prière, de s’acquitter de l’aumône, car telle est la religion de la parfaite orthodoxie. » (Sourate 98, verset 5).

Voir les autres piliers de l’Islam, avec la prière (La Salat) :

La ChahadaLa ZakatLe jeûneLe Hajj