En ce moment

En Occident, l’image commune de la femme musulmane correspond aux stéréotypes d’une femme enfuie derrière son voile, d’un personnage sans voix et silencieux, dépourvu de ses droits. Cette image nous est tous familière, d’une part car elle est pour la plupart représentée de cette manière dans les médias occidentaux.

L’Islam est une religion qui couvre de nombreux pays, avec des cultures différentes. De la frontière de l’Arabie Saoudite aux côtés africaines, de la Bosnie àl’Indonésie, de nombreuses personnes pratiquent l’Islam. Dans les pays européens et en Amérique, l’Islam devient également de plus en plus présent. La diversitéest donc de grande envergure et chaque communautépratique sa religion en fonction du pays dans lequel il réside.

Une image de la femme musulmane qui réside dans les stéréotypes

Certaines nations du Moyen-Orient ont longtemps étéconnues pour leur traitement inégal concernant les femmes. D’un point de vue extérieur, les femmes y paraissent timides, dociles et couvertes de voiles noirs. Mais au final, il est clair que chaque musulman pratique sa religion en fonction du pays oùil vit. Dès lors, toute interprétation de l’Islam est souvent mélangée par la culture dont est imprégnée le croyant.

Avant de comprendre le rôle des femmes dans l’Islam, il est donc primordial d’en apprendre les règles et de savoir ces dernières s’appliquent. L’Islam doit donc être pris dans son contexte, et non pratiquéen concordance avec la politique pratiquée par les pays musulmans ou même les pays occidentaux.

L’Islam est nédans la péninsule de l’Arabie Saoudite et l’ère pré-islamique date de plus de 1 400 années. A cette époque, dans la culture tribale arabe, les femmes ne sont pas l’égale de l’homme par rapport àde nombreuses conditions, tels que le système sociale –l’héritage, le mariage, l’éducation ou encore l’héritage. Les femmes n’ont pas non plus leurs propres entreprises, ni leur propriétéou même de droits indépendants.

Malgrécela, il y a toujours des exceptions comme on peut le voir avec Khadjiah, que la paix soit sur elle, qui possède sa propre entreprise. On peut également observer que la position des femmes en Occident àcette époque n’est pas très différente. En effet, il a fallu attendre de nombreux siècles pour que les femmes françaises puissent acquérir une propriétésans la permission de leurs maris. Dans de nombreux pays orientaux et occidentaux, les femmes ne peuvent pas choisir leurs maris et les veuves doivent pleurer leurs maris jusqu’àla fin de leur vie.

Les femmes en Islam : des préjugés qui se justifient par des raisons superficielles

Pour justifier les préjugés retenus contre les femmes, nous pouvons blâmer une religion, une culture ou même un système. Pourtant, ces raisons superficielles qui « font se sentir mieux »une grande partie des populations n’enlèveront pas la responsabilité qu’ont les générations de l’humanité.

Bien qu’il soit vrai que les médias, les dirigeants politiques et l’idéologie superficielles trompent les gens, il faut admettre qu’une bonne partie de la population s’induit elle-même en erreur.

La culpabilité de l’oppresseur n’est pas moindre que la culpabilité de l’opprimé, a dit le prophète, paix et bénédictions soient sur lui. L’Islam est une religion où la norme pour la supériorité correspond au niveau de ses connaissances, où l’être humain a été créé dans sa meilleure forme et donc où l’avancement de ses connaissances est un devoir. Selon l’Islam, l’être humain a le potentiel de monter au niveau du Divin et la connaissance de la loi de l’existence est le droit de chaque être humain.

Le port du voile en Islam :

L’obligation du port du voile existe en islam. Allah nous offre le libre-arbitre. Il est recommandé, pour une femme, de se couvrir la tête d’après le Coran. Néanmoins, elle peut ne pas le porter si elle pense que ça va la déranger ou impacter négativement sur sa vie. Dieu est miséricordieux et nous pardonne nos péchés.

Battre sa femme en islam :

La polémique sur l’action de battre sa femme est loin de ce que les islamophobes veulent faire croire. Ceci a commencé avec le prophète Lot quand sa femme qui avait quitté son mari alors que Dieu testait leur patience.
Pour expliquer cette polémique, Lût, le prophète de Sodome, frappa sa femme doucement avec des branches d’arbre sans lui faire mal.

La polygamie dans l’Islam :

Epouser 4 femmes n’est pas une obligation. Dieu l’autorise mais sait parfaitement qu’un être humain ne peut pas être juste envers toutes les épouses. Certains disent que le prophète Mohamed (sws) a eu plusieurs femmes. Certes, cela est vrai, mais c’était la volonté de Dieu pour nous apprendre et nous donner des exemples à suivre. Chaque mariage avait sa morale et ses horizons.

Login to your account below

Fill the forms bellow to register

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.