En ce moment

Ce qui distingue l’Islam des autres religions, c’est l’aspect familial si développé dans la culture musulmane et les liens très étroits qu’on observe entre les membres d’une seule famille. Se marier et fonder un foyer constituent un pilier fondamental dans la croyance musulmane d’où les propos du Prophète (sws) qui disait : « Lorsqu’un homme se marie, il a complété la moitié de sa religion. Qu’il craigne Dieu, donc, en ce qui concerne la deuxième moitié », dans unhadith rapporté par Al-Baihaqi.

Le rôle de la famille dans l’Islam

Le mode de vie islamique a toujours été considéré comme une référence qui inspire les différentes autres cultures.  Il est basé essentiellement sur la famille, considérée comme la première école de l’enfant, qui offre la paix, la sécurité et la stabilité à ses membres et leur permet de se développer socialement et spirituellement.

Cet apport fondamental du foyer familial dans l’Islam a fait l’objet de plusieurs témoignages recueillis dans le livre « Daughters of Another Path »(Filles d’autre chemin)  rédigé par Carol L.Anway. Parmi les témoins, plusieurs convertis américains dont une femme qui salue le changement d’attitude radicale qu’elle a senti après sa conversion au sujet du mariage et de la famille. Elle dit dans son message :

« L’Islam a fait de moi une personne plus propre, plus calme et plus ordonnée car avant d’être musulmane, je n’avais jamais eu l’intention de me marier et pourtant, me voilà épouse et mère dans très peu de temps après. Avant l’Islam, jamais je n’avais eu le moindre désir de fonder une famille surtout que l’idée d’avoir des enfants me rebutait ».

La famille musulmane : Ses cinq fondements

Dans l’Islam, la famille est le noyau de la société et sa constitution dépend du respect de plusieurs valeurs et éthiques qui règlent la vie entre ses membres. Dans ce paragraphe, nous revenons sur  les cinq fondements essentiels pour que la famille reste soudée :

La mère dans l’Islam :

L’Islam honore la femme musulmane et la distingue des autres femmes, mais quand il s’agit de la mère, il la place au sommet. Le Prophète (sws) a lié l’entrée en paradis au bon traitement de la maman pour montrer son importance dans la vision islamique de la vie.

Prendre soin de sa famille passe alors par l’aise de la maman à qui on doit toute l’existence et l’éducation des principes de la vie. La bénédiction et la satisfaction de la mère sont des ainsi des critères primordiaux pour garantir le bonheur et la bonne fin dans l’au-delà.

Le papa musulman :

Le père dans la famille musulmane est considéré comme le Boss, celui qui devra aboutir aux besoins de sa famille et veiller sur sa solidité en totale coordination avec son épouse.  Il est l’exemple parfait de l’homme musulman leader que ses enfants imitent en général. Ces derniers doivent lui vouer d’amour et de compassion,  entretenir un bon langage devant lui, honorer sa personne, obéir à ses ordres et veiller bien sur lui notamment quand il prend de l’âge tout comme ils ont intérêt à le faire avec leur mère.

La désobéissance aux parents :

En un mot comme en cent, le fait de désobéir à ses parents est vu par l’Islam comme un grand péché que le Très Haut sanctionne lourdement. En effet, le Prophète (sws) a très bien expliqué qu’Allah retarde le châtiment de tout péché jusqu’au dernier jour, sauf pour celui qui contredit ses ascendants et les désobéissent.

Cette infraction prend plusieurs formes  qui sont facilement repérées dansa la vie quotidienne des musulmans et que ces derniers doivent agir de manière à les éviter pour garantir la bonne santé de leur famille et avoir la bénédiction des parents.

L’héritage légal :

Le texte coranique a réservé toute une partie à la question de l’héritage légal et sa division équitable selon les principes islamiques.  Cependant, l’histoire raconte que plusieurs polémiques sont nées à cause de la part de la femme et surtout les droits de la sœur vis-à-vis la succession du défunt.

Et pourtant, le message d’Allah a été bien clair en émettant la règle générale qui donne à la sœur la moitié de ce qu’hérite le frère (Sourate 4 – Versets 11) tout en mentionnant que ceci ne fait pas la loi majoritaire puisqu’il existe des cas où la part féminine peut être égale ou bien supérieure à celle de l’homme.

Les liens de parenté :

L’Islam dans son ensemble donne une grande importance à l’aspect familial qui ne s’établit qu’en sauvegardant les liens de parenté. Il s’agit donc des liens de sang qui imposent les rapports au sein de la grande famille suivant un ordre de priorité, établi selon le degré de proximité.

Le Prophète (sws) a évoqué dans un de ses hadiths que celui qui coupe ses liens de parenté ne rentrera en paradis. Ceci témoigne donc de l’importance d’entretenir de bonnes relations familiales et du devoir de leur maintien pour donner l’exemple du bon musulman.

Pour satisfaire le Très Haut Allah et être à la hauteur de ses attentes de vous, il ne suffit pas juste de pratiquer correctement les cinq piliers de l’Islam, mais de se tenir à la culture musulmane et d’appliquer son message et celui de ses Messagers dans votre vie quotidienne et ceci ne se passe qu’en gardant au bien votre famille à l’œil.

Login to your account below

Fill the forms bellow to register

Retrieve your password

Please enter your username or email address to reset your password.