Contactez-nous

International

Irlande : un projet de loi interdit les produits des colonies israéliennes

Les sénateurs irlandais ont voté contre la vente et l’importation de produits en provenance des colonies, dont celles des territoires palestiniens.

Publié

le

Il y a deux ans, la France avait imposé l’étiquetage des fruits, légumes et autres produits provenant des colonies juives. L’Irlande s’est récemment alignée comme la France, même encore plus loin. 

Le 11 juillet, les sénateurs irlandais ont voté un projet de loi interdisant non seulement l’importants de biens provenant de ces colonies, mais également la vente. Cette proposition de loi viserait également à rendre passible de poursuites toute importation. 

Cette décision, votée à 25 voix contre 20 et soutenue par tous les partis irlandais, a provoqué la colère d’Israël, évoquant « une initiative de boycott d’Israël populiste, dangereuse et extrémiste », selon le communiqué du ministère des Affaires étrangères.

Ce projet a été porté et introduit par une sénatrice indépendante, Frances Black, également une chanteuse populaire en Irlande. Dans une tribune de l’Irish Times, elle a demandé à ses collègues à soutenir le projet de loi « pour affirmer fermement que la politique étrangère irlandaise se tiendra toujours du côté du droit international, des droits de l’homme et de la justice ». 

Menant une grande campagne sur cette question, elle a même invité le jour du vote, un couple d’agriculteurs palestiniens de Cisjordanie. 

Pour les partisans de cette initiative (dont l’examen du texte par les députés aura lieu en septembre prochain), l’Irlande pourrait s’affirmer en leader sur le sujet en devenant le premier pays de l’UE à voter l’interdiction de l’importation de biens issus des territoires palestiniens occupés. Bruxelles n’autorise actuellement que les Etats membres à indiquer la provenance sur leurs étiquettes.

Laisser un commentaire

Horaires de prière

Horaires de prières

Facebook

Tweets

Muslimoscope

Publicité