Contactez-nous

International

En Inde, encore un musulman tué par les milices bovines

En Inde, les milices bovines ont tué un musulman suspecté de transporter du bœuf. Il s’agissait a priori de mouton. La police va enquêter sur ce meurtre.

Publié

le

A Jalalkheda, dans la province de l’Etat indien du Maharashtra, un musulman a une nouvelle fois subi les foudres d’une milice bovine autoproclamée. Depuis plusieurs mois, des musulmans sont pris pour cibles par des activistes qui n’hésitent pas à tuer. Mais cette fois, la victime fait partie du BJP, le parti au pouvoir. Salim Ismail Shah a été agressé par quatre hommes, qui l’accusaient de consommer de la vache, un animal sacré dans la religion hindoue, et d’en transporter. L’Indien musulman a bien tenté de convaincre les assaillants qu’il transportait du mouton et non du bœuf, mais rien n’y a fait : il a été battu à mort et est décédé des suites de ses blessures à l’hôpital. « Mon mari est un négociant en coton. Il transportait du mouton pour un événement organisé par le comité de la mosquée locale », a expliqué aux enquêteurs l’épouse de Salim Ismail Shah, citée par le Hindustan Times. Les policiers ont envoyé les échantillons de viande pour analyse dans un laboratoire. Ce meurtre arrive deux semaines après que le Premier ministre Narendra Modi a déclaré timidement que « tuer des personnes au nom de la protection des vaches n’est pas acceptable ». Les membres du BJP œuvrent pour une interdiction totale dans le pays de l’abattage de bœuf. Actuellement, 21 Etats sur 29 interdisent l’abattage des vaches.

Laisser un commentaire

Horaires de prière

Horaires de prières

Lettre d’information

Restez dans l'actu avec LeMuslimPost

Facebook

Tweets

Publicité

A la une