Contactez-nous

International

Inde : les milices de protection des vaches continuent à tuer des musulmans

Samedi dernier, un musulman a été tué en Inde, accusé de transport de bovins. Les milices de protection des vaches, des animaux sacrés en Inde, agissent en toute impunité depuis plusieurs années.

Publié

le

En Inde, la situation des musulmans continue d’inquiéter. Samedi dernier, un citoyen musulman est mort, dans la province du Rajastan. Depuis quelques années, une « milice hindoue de protection des vaches » et vise les Indiens suspectés de transporter des vaches. Depuis trois ans, plus d’une quinzaine de personnes ont ainsi trouvé la mort, après avoir été passées à tabac par ces miliciens qui profitent des discours islamophobes du parti hindou nationaliste du Premier ministre, qui avait à l’époque timidement condamné ces milices.

Samedi dernier, des Indiens se sont donc à nouveau fait justice eux-mêmes. La victime convoyait des vaches. Les « gardiens des vaches » ont attaqué cet homme, qui transportait deux animaux non loin de Jaipur. Les autorités locales ont condamné ce « lynchage présumé d’une personne convoyant des bovins » et affirmé que « les mesures les plus strictes doivent être prises contre les responsables » de cet acte. Deux personnes ont été arrêtées, mais les assaillants pourraient avoir agi en groupe plus important.

La justice s’intéresse actuellement à ces lynchages : les membres de ces milices pourraient bientôt être sévèrement punis après que la plus haute cour indienne au gouvernement a demandé la mise en place d’une nouvelle loi chargée de combattre les meurtres de personnes mangeant des bovins. Le meurtre de ce week-end survient trois mois après qu’un homme a été battu à mort dans l’Etat du Madhya Pradesh, lui aussi accusé de trafic de bovins. L’abattage de vaches est toujours autoritsé dans une trentaine d’Etat du pays.

Laisser un commentaire

Horaires de prière

Horaires de prières

Facebook

Tweets

Muslimoscope