Contactez-nous

International

Ilhan Omar : un premier discours de victoire dans lequel elle rend grâce

Dans son discours de victoire, Ilhan Omar, une des premières musulmanes à siéger au Congrès américain, n’a pas hésité à exprimer sa foi à travers des formules religieuses.

Publié

le

« As-salaam aleikum », « Al hamdulillah »… il est rare d’entendre ces expressions islamiques dans la politique américaine. 

Pourtant, ce sont les mots prononcés par Ilhan Omar, la jeune américaine d’origine somalienne suite à son élection, lors de son discours devant ses partisans dans le Minnesota. Très réceptive, la foule lui a notamment rendu son salut par un « Wa aleikum salaam ». 

Récemment elle s’exprimait également en ces termes sur Twitter : «Félicitations ma sœur Rashida Tlaib, j’ai hâte de siéger avec toi, inch’Allah ». 

« Comme elle, les politiciens chrétiens utilisent souvent un langage religieux pour remercier Dieu, avec des expressions telles que « louer Dieu » et « gloire à Dieu » a rappelé au Huffpost Margari Hill, directrice générale de la Collaboration pour la lutte contre le racisme envers les musulmans. 

 «Nous ne sourcillons pas lorsque les chrétiens font référence à leur foi dans des discours de victoire, des moments de silence ou des prières ouvertes», a souligné Margari Hill, indiquant que, par conséquence, les musulmans devraient pouvoir faire de même sans que cela ne cause de problème.

Pour le journaliste Aymann Ismail du site Slate, ce « Salaam aleikum » en début d’intervention est d’ailleurs un symbole fort. 

« Je suis transporté de joie. Je ne m’attendais pas du tout à un discours de victoire comme ça. Dans un contexte où l’on a parlé des ‘élections les plus islamophobes de l’histoire’, le simple fait d’entendre les salutations musulmanes de base sur une scène a un goût concret de réussite », écrit t-il dans un article. 

« Dans Ilhan Omar, je vois une députée (…) dont la seule présence va rappeler au Congrès que moi aussi, je suis américain, comme tous les autres citoyens musulmans de ce pays », ajoute t-il. 

« Leur victoire est un rejet brutal de l’islamophobie qui domine notre politique depuis le début de ma vie adulte », commente t-il également, évoquant à la fois l’élection d’Ilhan Omar mais aussi celle de Rachida Tlaib. 

D’ailleurs, cette dernière n’hésite pas non plus à affirmer son identité religieuse, en se présentant entre autres comme une « musulmane fière » sur Twitter.  

Laisser un commentaire

Horaires de prière

Horaires de prières

Facebook

Tweets

Muslimoscope