Un prêtre, un imam et un rabbin prônent le dialogue interreligieux. A Berlin, ils veulent créer un lieu unique au monde : une église-mosquée-synagogue.

Une église-mosquée-synagogue verra le jour en 2019 à Berlin, en Allemagne. Mais déjà, les initiateurs du projet lancent plusieurs événements pour promouvoir le dialogue interreligieux.

Imaginez un lieu avec un orgue pour célébrer les messes, où des robinets pour les ablutions des musulmans côtoieraient la Torah. Ce lieu pourrait bientôt exister. En Allemagne, un prêtre, un imam et un rabbin rêvent, depuis près de cinq ans, de créer une « maison » qui réunirait juifs, chrétiens et musulmans. Le projet, baptisé « House of One », est né à Berlin. Une synagogue, une église et une mosquée seront bientôt construites dans un même lieu, une maison de prière et d’enseignement interdisciplinaire. Une maison, pour apprendre à connaître et à se partager les différences entre les trois religions. Une maison également pour ceux qui ne sont pas religieux, indiquent les initiateurs de ce projet.

Le dialogue interreligieux pour rassembler

« Berlin est la ville des merveilles et des miracles », s’extasiait en octobre dernier le rabbin Tovia Ben Chorin, en indiquant la construction de « la première maison pour les trois religions dans le monde. » Le concept est simple, mais totalement fédérateur. Le « House of One » est un lieu où la coexistence des religions est paisible et vécue dans une grande ouverture d’esprit. Depuis 2011, chacun des trois cultes détient, à parts égales, la structure en charge de la création de ce lieu. Si quatre murs accueillent déjà chrétiens, juifs et musulmans, l’édifice ne sera bâti, lui, qu’en 2019. Mais déjà, des événements artistiques, scientifiques et culturels s’y succèdent. En septembre prochain, une « Nuit des religions » aura lieu, pour prouver que le dialogue interreligieux rassemble.

A la base de la construction, une charte. Adoptée en octobre 2011, elle définit la base théologique et les lignes directrices du concept de ce « House of One. » Un document qui détermine la manière dont les trois religions vont cohabiter. Et ses initiateurs ne laissent rien au hasard : on sait que 4,35 millions de pierres seront indispensables pour bâtir le « House of One. » Un appel au don mondial a été lancé : toute personne voulant faire partie de ce projet pourra donner la somme qu’il désire, à partir de 10 euros, le prix d’une pierre. Actuellement, plus de 4,3 millions d’euros ont été collectés, soit un dixième de la somme globale, alors que 3,4 millions d’euros seront financés par un programme d’investissement.

Yassine Bannani

Laisser un commentaire