Pour Houellebecq, l’Islam est une obsession médiatique