C’est officiel, ou presque. Alors qu’il était interdit par la FIBA, la Fédération internationale de basket-ball, le voile devrait finalement être à nouveau autorisé. La décision du bureau central de la FIBA est en tout cas tombé d’accord et elle devrait être officielle dès ce vendredi. Jusqu’alors, le voile était interdit pour des raisons de sécurité. En effet, l’article 4.2.2 du règlement de la FIBA interdisait de façon globale « le port de coiffes et chapeaux, d’accessoires dans les cheveux, et de bijoux. » Fin 2014, la fédération de basket avait proposé « une période d’essai de deux ans » pendant laquelle le voile serait autorisé lors des matches dans les compétitions nationales. Aujourd’hui, les basketteuses pourront également porter le hijab lors des matches internationaux. Il faudra cependant attendre octobre prochain pour que la décision prenne effet.

Autrefois interdit pour des raisons de sécurité

Dans un communiqué, la FIBA indique que son bureau central « a approuvé la proposition soumise par la Commission technique qui autorise le port du voile par les joueuses. La nouvelle règle a été développée afin de minimiser le risque de blessure et de préserver une uniformité de couleur avec le reste de l’équipement vestimentaire. » Une mesure symbolique qui va dans le sens de l’universalité du sport. Rappelons qu’en 2014, le Qatar avait retiré son équipe féminine des Jeux asiatiques. Alors que dans les autres disciplines, le voile était autorisé. La décision de la FIBA est une bonne nouvelle pour plusieurs pays, pas seulement musulmans : lors des mêmes Jeux asiatiques de 2014, des Indiens sikhs avaient été sommés de retirer leur turban. La FIBA va cependant imposer plusieurs règles : le couvre-chef sera autorisé s’il est noir, blanc ou de la couleur des maillots de l’équipe et s’il ne couvre pas le visage.