Un manuel d’histoire donne une mauvaise définition de la laïcité