Halloween est une fête religieuse chrétienne. Pourtant, certains musulmans la célèbrent. Halloween halal ? ou Halloween haram ?

Vendredi 31 octobre 2014, veille de la Toussaint, nombreux sont ceux qui ont fêté Halloween. Bien qu’elle soit une fête pour les chrétiens, Halloween est célébrée par de nombreux musulmans. Halloween est une fête halal ou haram? Info halal vous présente quelques éléments de réponse.

Halloween : une fête polythéiste

Certains musulmans accordent de l’intérêt à la fête d’Halloween et à tout le rituel qui s’y rattache, notamment : déguisements, mauvaises farces, bonbons… Halloween est à l’origine une fête païenne connue sous le nom de Samain et dédiée à célébrer le nouvel an : moment propice où la rencontre « entre certains hommes et les dieux » peut avoir lieu. Au 8 ème siècle, les deux papes Grégoire III et Grégoire IV ont instauré la fête de la Toussaint le 1er novembre d’où l’inscription d’Halloween dans le christianisme. Ce nom vient de la contraction anglaise « All Hallows Eve » ou la veille de la Toussaint. De ce fait, Halloween est une fête polythéiste directement liée à la célébration des saints.

Faire plaisir aux enfants, faire comme les autres, juste pour le fun … Les motifs varient mais le fait est là : Halloween est célébré par les musulmans. Ces derniers préparent les costumes de déguisement ainsi que les friandises pour les enfants.

Pourquoi dire non à Halloween

La fête d’Halloween va à l’encontre d’un principe fondamental en islam à savoir l’unicité d’Allah. Cet argument est largement suffisant pour décourager les musulmans à la célébrer. Malheureusement, nombreux sont ceux qui la fêtent encore, même si c’est sans conviction. rappelons tout d’abord qu’en islam, nous avons deux fêtes principales, à savoir : Aïd El Fitr et Aïd el Kebir. Dans ce cadre, notre Prophète (saws) a dit:« Toute nation a ses festivités et voici les vôtres ». De ce fait, il nous est interdit de célébrer d’autres fêtes autres que celle de l’islam. Ensuite, nous ne devons pas ressembler aux non-musulmans. En effet, le Messager d’Allah (saws) nous a encouragé à se différencier en disant:« Celui qui ressemble à un peuple fait partie d’eux » (Abu Dawud). N’oublions pas aussi que cette fête est fondée sur le polythéisme qui représente un danger pour notre foi.

Source (ici)

Frédéric Geldhof

Laisser un commentaire