Le halal (licite) et le haram (illicite), sont deux notions qui permettent de guider les pratiquants musulmans dans leur quotidien, dans l’observance de ce qui est bon de faire ou de ne pas faire.

Le halal et le haram englobe les règles de la vie de tous les jours

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, et notamment parce qu’il existe une actualité forte sur ce sujet, la question de ce qui est halal ou haram ne concerne pas uniquement l’alimentation, mais englobe des règles de la vie de tous les jours. Le halal et le haram concernent trois choses : les êtres, les objets et les actions humaines.

Mais pourquoi ces règles ?

Ces règles peuvent certes paraitre contraignantes en certains points, mais en aucun cas incohérentes ou injustes. Elles permettent aux musulmans notamment deux choses :

1) De disposer d’un cadre dans lequel ce dernier peut évoluer. Ainsi, il dispose d’un corpus normatif de ce qui distingue le bon du mauvais.

2) Ce corpus permet un vivre ensemble dans le cadre du respect de chacun.

Autrement dit, il ne s’agit pas ici de règles à respecter aveuglément, mais d’un corpus précis qui permet au musulman de s’épanouir ici-bas en évitant les abus qui peuvent lui nuire ou nuire à ses prochains.

LeMuslimPost

Laisser un commentaire