En Angleterre, un discours du premier ministre a plutôt fait le bonheur des musulmans. En effet, David Cameron, invité le 1er avril dernier aux « Muslim News Awards for Excellence in London », a rassuré ses compatriotes de confession musulmane : « Tant que je serais Premier Ministre de ce pays, le halal sera protégé en Angleterre ». Le halal en Angleterre protégé ?

Toujours selon la même source, le premier Ministre a affirmé que « Lutter réellement contre l’islamophobie signifie faire en sorte qu’absolument aucun musulman ne soit empêché de mener sa vie comme il l’entend, de suivre ses propres objectifs, sous prétexte de sa foi ». On se souvient tous de la levée de boucliers qui avait suivi les propos du président de l’Association britannique des vétérinaires John Blackwell qui avait annoncé en mars, que les méthodes d’abattage rituelles qui refusaient le recours à l’assommage devaient être définitivement proscrites du royaume dans un souci d’éviter aux animaux des souffrances inutiles.

Annonce de deux géants de la distribution sur leur gamme de produits halal

C’était sans compter sur les réactions des communautés musulmanes et juives britanniques qui ont pris la défense de ce socle de leur identité religieuse et des préceptes auxquels ils doivent se soumettre. Les cadors de l’industrie agroalimentaire leur ont emboîté le pas, pour des considérations plus terre à terre. Rappelons que le halal est une opportunité économique et non des moindres. Nous avons appris par exemple que deux géants de la grande distribution en Grande Bretagne ont récemment développé leur offre dans ce secteur.

En effet, les chaînes de magasins Tesco et Sainsbury’s ont amélioré et développé leur offre halal à travers le pays en proposant de nouvelles marques de viandes et de saucisses sous une propre et unique marque : Shazans.

Cette marque est désormais commercialisée dans 250 points de vente Tesco et 130 points de vente de Sainsbury’s. Il apparaît de plus en plus clairement que les musulmans doivent capitaliser sur ce pouvoir économique pour réaffirmer leur identité dans un consensus qui prend petit à petit forme.

Crédit photo : site Tesco

Yassine Bannani

Laisser un commentaire