Contactez-nous

Économie

Vers un « cadre panarabe unifié » pour la reconnaissance mutuelle des certificats halal

En marge de la 4e plateforme mondiale de l’industrie halal, les Emirats arabes unis ont indiqué avoir créé et mis en œuvre le premier système alimentaire halal au monde.

Publié

le

La création d’un cadre panarabe unifié pour la reconnaissance mutuelle des certificats de produits et services halal a été annoncée lundi aux Emirats arabes unis. Il s’agit, indique l’AFP, d’une démarche visant à améliorer la compétitivité des aliments certifiés halal sur les marchés internationaux.

Le programme a été annoncé dans le pavillon de l’Organisation arabe pour le développement industriel et les mines, dans le cadre de la 4e plate-forme mondiale de l’industrie halal organisée par l’Emirates Authority for Standardization and Metrology (ESMA) – Autorité des Émirats pour la normalisation et la métrologie.

Les Émirats arabes unis souhaitent mondialiser l’industrie halal. Le marché des aliments et des boissons halal devrait atteindre une valeur de 2 500 milliards dollars cette année, selon l’Organisation de la coopération islamique (OCI).

« La plateforme mondiale de l’industrie halal, organisée conjointement avec Gulfood Dubaï, est considérée comme le point de rencontre des acteurs mondiaux les plus éminents de l’industrie halal. Elle représente également une grande occasion d’échanger des idées et des visions de croissance, car il y a plus de 1,6 milliard de musulmans dans le monde qui consomment des produits alimentaires halal », a déclaré Abdulla Al Maeeni, directeur général de l’ESMA.

Il a ajouté que les Émirats arabes unis ne ménageaient pas leurs efforts dans ce secteur depuis des années et qu’ils ont lancé l’initiative « Dubaï, capitale de l’économie islamique » en 2013. Le pays a également créé le « Centre de développement de l’économie islamique de Dubaï » (DIEDC), ainsi que le « Forum international sur la certification halal » qui regroupe 32 États membres.

M. Al Maeeni a expliqué que les Émirats arabes unis ont également consolidé leur place dans l’indicateur mondial de l’économie islamique, grâce à leur vision de ce qui sera la production après l’ère du pétrole. À vrai dire, le pays a été le premier à créer et à mettre en œuvre le premier système alimentaire halal au monde, qui s’accompagne de normes et de pratiques en matière d’accréditation, de certification et d’évaluation.

Les pays membres du Conseil de coopération du Golfe importent à eux seuls 50 milliards USD de produits halal. Par ailleurs, les consommateurs musulmans du monde entier devraient dépenser 3 000 milliards USD d’ici 2023, selon un rapport du Centre de développement de l’économie islamique de Dubaï.

Prières

Tweets

Muslimoscope

A la une