Halal aux Philippines : malgré une population musulmane estimée à 5%, les Philippines se tournent vers l'économie halal et son marché très florissant.

Les Philippines souhaitent accaparer 30% des parts du marché halal de l’ASEAN d’ici à 2016. L’ASEAN, ou Association des nations de l’Asie du Sud-Est, représente un marché halal potentiel de 1380 milliards de dollars.

Dans un communiqué de presse, le directeur des Affaires économiques musulmanes de la Commission Nationale des Musulmans Philippins (NCMF), Aleem Siddique Guiapal, a déclaré que la cible philippine est de parvenir à la hauteur des parts de marché malaisiennes, soit 30%. Cette déclaration survient après la tenue le 25 juillet 2014 d’une table ronde sur l’Alliance pour l’intégrité halal aux Philippines.

M. Guiapal a cité les chiffres officiels du Mihas, la foire annuelle malaisienne sur la nourriture halal, qui plaçait la demande halal mondiale à hauteur de 2,3 trillions de dollars. De ce montant, l’ASEAN comptait pour 60% ou 1,38 trillions de dollars, et la Malaisie captait 30% de ces 1.38 trillions.

Le halal aux Philippines : la crédibilité des certificateurs est primordiale

Actuellement, les Philippines détiennent une plus faible part de marché car le pays manque de crédibilité pour devenir un fournisseur de produits et de services halal. Ce manque de crédibilité s’explique par une organisation déficiente de ses certificateurs. En effet, des 18 certificateurs présents sur le territoire philippin, seulement 9 sont membres de la Fédération du Halal aux Philippines. Les fournisseurs issus de cette fédération sont considérés comme étant plus crédibles.

Le Dr Potre Diampuan, président de l’Alliance pour l’intégrité halal aux Philippines, a déclaré que la demande pour les biens et services halal est susceptible d’augmenter rapidement puisque la population musulmane croît de 1.8% chaque année. Dr Diampuan s’est toutefois plaint que la plupart des produits et des services halal consommés en Philippines soient importés directement de Malaisie car les producteurs locaux ne sont pas considérés comme crédibles. Afin de promouvoir la conscience du problème halal dans le pays, la NCMF et les acteurs du halal vont tenir une conférence internationale sur le halal du 22 au 24 août 2014.

Pierre Z. Lajarge

Laisser un commentaire