Focus Cannabis et islam. Fumer un pétard, un joint, de la marijuana ou du haschich est ce que c'est halal ou haram ? Silence de la Grande mosquée de Paris, de Lyon...

Selon le rapport de l’Observatoire français des drogues et des toxicomanies, 19% de la population de la France métropolitaine âgée entre 11 et 75 ans aurait consommé du cannabis au moins une fois. Beaucoup de musulmans préfèrent ne pas boire de l’alcool (parce que c’est haram) et consommer de la marijuana. Cette conso enregistre des pics en particulier durant le mois saint du Ramadan. Mais fumer un joint est halal ou haram?

Le joint, pas très halal ?

Les textes sacrés nous présentent un code à respecter pour une consommation halal. A l’époque du Prophète (saws) et de ses compagnons, le cannabis n’existait pas encore. De ce fait, on ne trouve pas de textes clairs qui aident les musulmans à savoir comment doivent-ils percevoir la consommation du cannabis. Cependant, on peut souligner plusieurs interprétations des textes coraniques et de la Sunna de la part de plusieurs Oulémas. Ces derniers utilisent le Qyas. Il s’agit d’une loi de jurisprudence qui a été établie par analogie avec une loi coranique, la Sunna ou l’Ijma. Notre Prophète (saws) a dit : « Tout ce qui enivre est ‘khamr’ et tout ‘khamr’ est ‘Haram’ ». La consommation du cannabis procure un certain enivrement. Dans cette optique, certains Oulémas ont conclu que fumer du cannabis ou tout autre stupéfiant est haram. Même la consommation de petites quantités est jugée illicite par le hadith de notre Prophète (saws) : « Tout ce qui enivre en grande quantité est haram en petite quantité. » Abu Dawud. Les Oulémas s’appuient également sur deux autres versets du coran : « Et ne vous tuez pas vous-mêmes » (Sourate An Nisaa, 4, verset 29), « Et ne jetez pas par vos propres mains dans la destruction. » (Sourate Al Baqarah, 2, verset 195).

Cannabis 2.0: Silence on fume !

cannibas_non_communication

Nombreux sont les musulmans qui fument des pétards et qui souhaitent concilier cannabis et islam. Cette tendance est fortement soulignée sur les forums des communautés musulmanes. Plusieurs organismes de Fatwa, censés orienter les musulmans peu imprégnés par le code de la Chariaa, ont choisi la non communication sur la conso de la marijuana. Une simple recherche sur les sites officiels de quelques organismes ( effectuée le 06/11/2014) montre clairement que le sujet de la licéité du cannabis n’a pas été abordée. Parmi ces institutions on cite la Grande Mosquée de Paris, la Grande Mosquée de Lyon et le Conseil français du culte musulman. Quant au Conseil Européen de la Fatwa et des Recherches, il a récemment (Janvier 2014) traité ce sujet sur son site officiel en insistant sur l’illicéité de fumer d’une manière générale. De plus, on constate que plusieurs sites web réputés pour l’intérêt qu’ils accordent à la consommation halal ont opté pour le silence par rapport au haschich. Sujets polémiques, scandales relatifs aux produits halal, traces de porc ou d’alcool… Al Kanz suit à la loupe tous ces sujets mais silence et bouche cousue pour la conso de cannabis. Le mutisme de la toile muslim laisse libre cours à une consommation de cannabis de plus en plus répandue parmi les musulmans. L’absence d’une communication claire et tranchante à ce sujet fait régner l’ambiguïté. Est-ce haram ou halal ? La question se pose toujours…

Source (ici)

 

 

Yassine Bannani

Laisser un commentaire