Contactez-nous

Société

Financement du culte musulman : le CFCM veut imposer son association

Anticipant toute initiative de la part de l’Etat, le CFCM a annoncé samedi dernier le lancement de sa propre association de gestion du financement du culte musulman.

Publié

le

Est-ce une façon de calmer les ardeurs de Hakim El Karoui ? Très actif auprès du président de la République, ce dernier avait proposé de mettre en place une structure qui permettrait de centraliser l’argent du halal, du Hajj et de la zakat. « Aujourd’hui, les fidèles savent qu’ils se font gruger et que de l’argent est détourné », indiquait alors Hakim El Karoui au Monde, ajoutant qu’« il faut assainir le système et mobiliser les musulmans silencieux, car c’est la dynamique de leur intégration qui est mise en cause par la situation actuelle. » Le membre de l’Institut Montaigne proposait alors une structure centralisée. Sauf que cette idée était également dans les cartons du CFCM depuis un an et demi. Le Conseil français du culte musulman a décidé d’accélérer son annonce.

Le week-end dernier, les membres du CFCM et des grandes fédérations de mosquées ont décidé « à l’unanimité » le lancement du projet d’Association pour le financement et le soutien du culte musulman (AFSCM). Les initiateurs de l’AFSCM ont promis de déposer les statuts de l’association fin juillet. D’ores et déjà, on sait que celle-ci aura « pour objet exclusif l’exercice du culte musulman en France en finançant ou en soutenant les activités à caractère cultuel », indique SaphirNews, qui a pu consulter les futurs statuts, ce lundi 9 juillet. Ahmet Ogras, le président du CFCM, a tenu à montrer qu’il avait su rassembler et fédérer autour de lui.

Formation des imams, construction des mosquées

Plus concrètement, indique le média en ligne, l’AFSCM prévoit plusieurs actions parmi lesquelles « la construction, l’aménagement, l’équipement, et la rénovation de mosquées et de salles de prière », « la formation théologique du personnel religieux et des responsables d’associations cultuelles », « une participation à la rémunération, aux indemnités et aux charges de formation, et qu’aux cotisations sociales du personnel religieux » ou encore « un appui juridique, technique et à maîtrise d’ouvrage aux associations porteuses d’un projet de construction ou de rénovation de lieux de culte. »

Une association cultuelle qui réunit les fédérations faisant partie du CFCM, comme la Grande mosquée de Paris, le RMF ou les fédération turque et réunionaise, mais aussi l’ex-UOIF, l’UMF et la FNMF. Le CFCM a fait appel à ses conseils régionaux avant de s’activer au lancement de l’AFSCM. Un lancement précipité par la fuite concernant la note de Hakim El Karoui qui proposait lui aussi une association de financement de culte, mais avec une participation « minoritaire » du CFCM. Le Conseil français du culte musulman a donc préféré s’activer pour annoncer le lancement de son propre organisme. Reste maintenant à attendre la rentrée pour connaître les membres de cette association.

 

Laisser un commentaire

Horaires de prière

Horaires de prières

Facebook

Tweets

Muslimoscope