Contactez-nous

International

Filmer les soldats israéliens sera bientôt illégal

Une loi devrait être votée dimanche en Israël. Le texte indique qu’il sera désormais interdit de filmer des soldats de l’armée d’occupation sans leur accord.

Publié

le

En avril, l’armée israélienne confirmait l’authenticité d’une vidéo montrant un soldat tirant sur un Palestinien. Un an et demi auparavant, Elor Azaria, un soldat franco-israélien, achevait d’une balle un Palestinien à terre. Il était alors condamné à de la prison. Ces deux actes ont été filmés et ont permis de prouver les exactions commises par des militaires de l’armée d’occupation.

Mais cela pourrait bien être très bientôt de l’histoire ancienne. Car, ce dimanche, les ministres devraient approuver un projet de loi qui pénalisera les personnes filmant des activités militaires et les affrontements entre soldats de l’armée israélienne et Palestiniens. Un projet de loi qui, selon la presse israélienne, bénéficie du soutien du ministre de la Défense Avigdor Liberman. Et la coalition qui gouverne s’est mise d’accord pour adopter le texte lors de la réunion de la commission des lois.

Objectif officiel de cette loi ? Empêcher ceux qui filment les soldats de nuire « à l’état d’esprit des soldats ». Le pays qui dit être la plus grande démocratie du Proche-Orient, si le texte est voté, sanctionnera ceux qui publient des films ou des photos de militaires sans un accord préalable de l’armée. Les coupables de diffusion risqueront alors jusqu’à… dix ans de prison puisque, selon le projet de loi, les images pourront être considérées comme pouvant « nuire à la sécurité à l’Etat. »

Laisser un commentaire

Horaires de prière

Horaires de prières

Facebook

Tweets

Muslimoscope