Contactez-nous

Économie

Fillette voilée : les internautes appellent au boycott de Gap

Suite à une publicité représentant une fillette portant le voile islamique, aux Etats-Unis, la marque Gap est visée par une campagne de boycott.

Publié

le

La publicité a beaucoup fait réagir sur les réseaux sociaux. On y voit plusieurs enfants posant fièrement pour la marque Gap. Parmi eux, une fille portant le voile islamique. La campagne, baptisée « Back to school » (« retour à l’école ») a été publiée par le compte américain Twitter de GapKids et sur le site de la marque. Et elle a fait beaucoup parler, les internautes appelant au boycott de la marque de prêt-à-porter. Sur son site, GapKids affirme que le but de la campagne est d’encourager « les enfants à renouer avec l’école en célébrant les différences et en leur offrant de nouvelles sources d’inspiration. » Une campagne « portée par des enfants venus du PS13 de Harlem, New York. »


La marque n’imaginait certainement pas voir naître le hashtag #BoycottGap suite à la publication de ces photos. Sauf que celui-ci a pris un peu partout dans le monde, le tweet américain ayant été traduit dans un français approximatif et créant l’émoi jusque dans l’Hexagone. Une députée LREM, Anne-Christine Lang, écrit par exemple : « Jamais je n’accepterai de voir des petites filles voilées. Plus jamais je n’irai chez Gap. » Le voile en question n’est pourtant, comme l’indique LCI, pas en vente sur le site de Gap.

Laisser un commentaire

Horaires de prière

Horaires de prières

Facebook

Tweets

Muslimoscope