A l'occasion de l'Aïd, des musulmans (ou supposés) ont reçu des e-mails commerciaux de vendeurs. Preuve que le fichage ethnique existe.

A l’occasion de l’Aïd, des musulmans — ou supposés musulmans — ont reçu des e-mails commerciaux de vendeurs ou de sociétés commerciales. Preuve que le fichage ethnique existe.

Il avait été à l’initiative d’une polémique sur le fichage ethnique : Robert Ménard avait affirmé recenser les musulmans de sa ville de Béziers. Mais la loi française interdit ce genre de décompte : en effet, la loi n° 78-17 du 6 janvier 1978 relative à l’informatique, aux fichiers et aux libertés indique, dans son article 8, qu’il est « interdit de collecter ou de traiter des données à caractère personnel qui font apparaître, directement ou indirectement, les origines raciales ou ethniques, les opinions politiques, philosophiques ou religieuses. » Pourtant, à l’occasion de l’Aïd hier, plusieurs internautes ont affirmé avoir reçu des e-mails et des SMS bien ciblés…

Si ces messages partent d’une bonne intention pour certains – souhaiter une bonne fête de l’Aïd sans proposer quoi que ce soit au niveau commercial – ou si d’autres veulent simplement proposer de bons plans économiques, ils restent supposément illégaux. Le vendeur d’électronique Boulanger s’était d’ailleurs fait épingler par la Commission nationale de l’informatique et des libertés (CNIL) qui avait mis en demeure l’enseigne suite à la découverte de fichiers clients décrivant des clients « juifs » ou « à fort accent africain. » SFR avait aussi proposé à certains clients des forfaits Maghreb.

Des sociétés dans l’illégalité

De quoi relancer le débat ? Pas vraiment. Car les faits sont simples : des sociétés utilisent des bases de fichiers ethniques et religieux pour les besoins de leur marketing. Au-delà de l’aspect moral, il y a la loi : ces sociétés enfreignent la législation et peuvent être punies. Surtout, elles sont à l’image de la société qui fait souvent des raccourcis énormes : vous avez un patronyme d’origine arabe, vous faites souvent le voyage pour le Maghreb, vous avez acheté des produits halal, vous êtes donc musulman et vous êtes vendu aux sociétés de marketing comme tel. Ou comment dénoncer le communautarisme et participer à le développer…

Fichage religieux : une pratique strictement interdite par la loi (ici)

Yassine Bannani

Laisser un commentaire