Contactez-nous

Société

Fichage ethnique : le PSG dans le collimateur de la justice

Après les révélations de France 2 et Mediapart, la justice a décidé d’ouvrir une enquête visant le PSG pour, notamment, « discrimination fondée sur l’origine, l’ethnie ou la nationalité. »

Publié

le

Visiblement, les résultats de l’enquête interne du PSG n’ont pas suffi à mettre fin à l’affaire de fichage ethnique dans les centres de formation du club. « Dès que France 2 nous a montré ces fiches, on a lancé une enquête interne. Avant on ne savait pas », avait plaidé le club qui accuse Marc Westerloppe, ancien responsable de la cellule recrutement du centre de formation parisien, d’avoir obligé les recruteurs à ajouter un critère racial que le club a défini comme « illégal et inadmissible. »

Jeudi dernier, le Paris Saint-Germain a publié les résultats de son enquête qui, écrit le club, « démontre qu’il n’y a pas eu de cas avéré de discrimination. » Les dirigeants du club de la capitale ont rencontré la ministre des Sports Roxana Maracineanu à qui ils « ont présenté les conclusions de l’enquête interne ordonnée par la direction du club et conduite par un cabinet d’avocats » pendant un mois.

Malgré tout, la justice a décidé de se pencher sur cette affaire. C’est le parquet de Paris qui a ouvert une enquête qui vise le PSG pour « discrimination fondée sur l’origine, l’ethnie ou la nationalité » et « collecte de données à caractère personnel par un moyen frauduleux, déloyal ou illicite », entre autres. Une enquête confiée à la BRDP, la brigade de répression de la délinquance contre la personne, suite à une plainte contre X de la Ligue des droits de l’homme (LDH).

Il faut dire que l’enquête interne a confirmé que des critères d’origine avaient été instaurés sur les fiches de jeunes joueurs de l’année 2013 à fin 2017. Si le club pointe du doigt les responsables de la formation en province, il semblerait qu’en Île-de-France également aient été appliqués ces critères discriminatoires.

 

Laisser un commentaire

Horaires de prière

Horaires de prières

Facebook

Tweets

Muslimoscope