Sur plusieurs plages de France, des femmes voilées sont désormais interdites par les policiers qui les verbalisent ou les déshabillent.

Depuis quelques jours, au-delà du débat sur le burkini, ce sont les femmes voilées qui, bien qu’elles respectent la loi, sont verbalisées par des policiers municipaux.

C’est la nouvelle mode sur les réseaux sociaux. Des islamophobes de tous bords — qui se définissent plutôt comme des laïcs convaincus — postent, jour après jour, des photos de femmes voilées rencontrées dans la rue. Un chasse à la femme voilée qui accompagne les actions des polices municipales sur les différentes plages françaises, où des arrêtés municipaux ont été posés initialement pour interdire le burkini. Mais de nombreuses dérives ont été recensées par des tweetos toujours à l’affut, ulcérés par la tournure que prennent les événements.

Mehdi Chaouali

Laisser un commentaire