Joe Biden risque-t-il de perdre du crédit auprès de l’électorat afro-américain ? Jeudi, dans un entretien, celui qui rêve de Maison-Blanche déclarait aux associations américaines de journalistes noirs et hispaniques : « Ce que vous savez tous mais que la plupart des gens ne savent pas, c’est que contrairement à la communauté afro-américaine, avec des exceptions notables, la communauté hispanique est une communauté incroyablement diverse, avec des attitudes incroyablement différentes sur différentes choses ».

Une sortie qui a provoqué la colère de ses partisans… et qui fait jubiler Donald Trump. Le président américain assure que son concurrent a « perdu » le vote des électeurs afro-américains. « Joe l’endormi vient juste de perdre le vote noir. Cette déclaration est un désastre dont on ne peut pas se relever ! », a même écrit Trump.

De son côté, Joe Biden a tenté d’étouffer la polémique. »Plus tôt aujourd’hui, j’ai fait des commentaires sur la diversité dans les communautés afro-américaine et latino que je veux clarifier. Je ne voulais suggérer en aucune façon que la communauté afro-américaine est monolithique – pas sur son identité, pas sur les problématiques, pas du tout », a écrit le candidat sur Twitter.

L’ancien allié de Barack Obama a précisé : « Mon engagement auprès de vous est celui-ci: j’écouterai toujours. Je ne cesserai jamais de me battre pour la communauté afro-américaine et je ne cesserai jamais de me battre pour un avenir plus égalitaire ».

L’ex-vice-président a-t-il perdu une partie de son électorat, qui l’avait amené à remporter la primaire démocrate ? Ce n’est en tout cas pas la première fois que Biden dérape dans ses propos sur les Afro-Américains. Donald Trump, à chaque fois, n’hésite pas à tancer son concurrent.

« Joe Biden a ce matin totalement méprisé et insulté la communauté noire », a-t-il cette fois expliqué pour résumer les propos de Biden.