Plusieurs dirigeants politiques ont dénoncé l’autorisation du burkini et la mise en place de plages horaires pour les femmes dans la nouvelle piscine éphémère d’Anderlecht.

« Burkini admis et heures réservées aux femmes. La folie communautariste continue ». Sur Twitter, Georges-Louis Bouchez, sénateur belge et président du Mouvement réformateur (MR), a fustigé la politique du « Flow », le premier bassin de natation en plein air depuis une quarantaine d’années en région bruxelloise. Une initiative temporaire qui autorise le burkini et propose des plages horaires réservées aux femmes, chaque samedi entre 11 heures et midi.

Ancien secrétaire d’Etat fédéral à la Fonction publique et à la Modernisation des services publics, Hendrik Frank Bogaert, du parti chrétien démocrate flamand CD&V, a également contribué au débat en estimant que si l’« on donne un doigt, ils prennent un bras ». Ils, ce sont bien sûr les musulmans belges.

De quoi créer une polémique au sein même du parti CD&V, où une mise au point a rapidement été faite. « Nous ne sommes pas favorables à des heures de natation séparées sur la base de la croyance mais ce n’est pas non plus le but de cette heure séparée, ont voulu mettre au point les membres du part. Il est vraiment regrettable qu’une aussi belle initiative issue du monde associatif — enfin un bassin de natation en plein air pour la jeunesse bruxelloise — soit détournée dans un débat polarisé ».

Du côté du MR, on promet d’en référer « au parlement bruxellois et au fédéral ». Pour le parti politique, on se tient éloigné de la ligne du CD&V : « Nos valeurs sont mises à mal avec la complicité ignorante de certains », indique Bouchez, qui vise ainsi la secrétaire d’Etat à l’Égalité des genres, à l’Egalité des chances à et la Diversité, Sarah Schlitz. La formation politique demande l’intervention de cette dernière.

Le parti MR n’a jamais caché son aversion pour les musulmans. MR s’est en effet récemment écharpé avec les Ecologistes, à propos de la nomination par Sarah Schlitz d’Ihsane Haouach, une femme voilée, au poste de commissaire du gouvernement auprès de l’Institut pour l’égalité entre les femmes et les hommes. L’autorisation du burkini et les horaires réservés aux femmes à la piscine d’Anderlecht permettent donc à MR de relancer une nouvelle fois le débat sur un supposé communautarisme.