Contactez-nous

Politique

Emmanuel Macron : « La République a construit son histoire avec l’ensemble des religions »

Invité pour une audience au Vatican, le président de la République française s’est longuement exprimé sur le rapport entre la France et les religions, mais également sur la laïcité.

Publié

le

Ce mardi, le président français était au Vatican. Les rencontres entre les chefs d’Etat français et le souverain pontife sont toujours un moment particulier. L’audience a duré près d’une heure entre le pape François et Emmanuel Macron, preuve que tout va bien entre les deux hommes. Il a notamment été question de « la crise politique que traverse l’Europe » ou encore de la misère et de la crise migratoire.

Emmanuel Macron a tenu à rappeler la définition de la laïcité, qui fait toujours autant débat en France. La laïcité, a-t-il indiqué, « n’est pas la lutte contre la religion, ceci est un contresens, c’est une loi de liberté, la laïcité. » Le chef de l’Etat s’est longuement exprimé sur ce thème, comme pour rappeler que cette notion était dévoyée en ce moment par une partie de la population. A propos de la laïcité, a expliqué Emmanuel Macron, il s’agit d’« un peu particulier, fruit de notre histoire et parfaitement compatible avec la France contemporaine. »

La laïcité « est la liberté de croire et ne pas croire »

Car la laïcité ne doit en rien occulter l’histoire des religions dans l’Hexagone. « L’histoire de la France fait que la République a construit son histoire un peu particulière avec l’ensemble des religions et je dirais plus spécifiquement avec l’Eglise catholique », a déclaré au souverain pontife le président français. Avant de rappeler que la laïcité « est la liberté de croire et ne pas croire », mais « à condition que chacun, quelles que soient sa religion ou sa conviction philosophique, soit pleinement dans la République. »

Lors de son intervention sur ce thème, Emmanuel Macron a également dit que « la laïcité ce ne serait pas une pudibonderie contemporaine qui consisterait à dire ‘ne me parlez pas de religion, cachez cette religion, cette croyance que je ne saurais voir’. Elle est partout dans la société, et nous en avons anthropologiquement, anthologiquement, métaphysiquement besoin. » Il a également tenu à rappeler les « racines judéo-chrétiennes » de la France, qui est un pays « où la critique des religions est possible, où le blasphème est possible. »

Laisser un commentaire

Horaires de prière

Horaires de prières

Facebook

Tweets

Muslimoscope

Publicité