Contactez-nous

Société

Emmanuel Macron contre une loi pénalisant l’antisionisme

Ce mardi, le président de la République a dit aux députés son opposition quant à une loi pénalisant l’antisionisme, portée par un député LREM.

Publié

le

Ce mardi 19 février, Emmanuel Macron a peut-être mis fin au débat qui agite la classe politique. Des députés veulent en effet que l’antisionisme soit reconnu comme un délit au même titre que l’antisémistime. Mais le président s’est dit contre cette proposition de loi. En marge d’une conférence de presse conjointe avec la présidente géorgienne, Emmanuel Macron a dit à Sylvain Maillard, le député de LREM à l’origine de cette proposition, que l’antisionisme ne devait pas être pénalisé. « Je ne pense pas que pénaliser l’antisionisme soit une solution », a ainsi déclaré le président de la République.

Par ailleurs, Emmanuel Macron s’est rendu au cimetière de Quatzenheim, dans l’est de la France, où 96 tombes juives ont été couvertes de croix gammées. Il a redit son engagement à « punir » les auteurs de cet acte. « On prendra des actes, on prendra des lois et on punira », a-t-il dit, alors qu’il était accompagné du Grand rabbin de France Haïm Korsia. Ce mardi soir a lieu une manifestation contre l’antisémitisme. Le président français ne devrait pas être présent.

Prières

Tweets

Muslimoscope

A la une