Pour Bernard de La Villardière, l’Islam est un « dossier tabou »