Selon le rapport de Deloitte Touche Tohmatsu, une forte croissance est attendue dans le secteur des services numériques islamiques en 2015.

Dans son rapport des prédictions éco-technologiques 2015, le cabinet d’audit et de conseil américain, Deloitte Touche Tohmatsu, a prédit un développement fulgurant du marché mondial des « services numériques islamiques ». Ce secteur a connu une croissance exponentielle ces dernières années, surtout, avec le développement des NTIC : encore une autre déclinaison du halal qui prospère ! 

Une mine d’or à exploiter

Les experts du cabinet américain s’attendent à ce que la croissance du secteur des services numériques islamiques continue pendant l’année 2015. Ils ont même prédit un développement fulgurant qui va se traduire par le doublement du chiffre d’affaires du secteur. En effet, selon le rapport « 2015 Technology, Media & Telecommunications Middle East Predictions », le secteur des services numériques islamiques pourrait générer plus de 30 milliards de dollars d’ici 2018. Actuellement, le chiffre d’affaires de ce marché s’élève à 15 milliards de dollars. Le rapport souligne également le potentiel prometteur de ce segment qui constitue une opportunité pour de nombreux investisseurs. Le secteur des services numériques islamiques prévoit l’un des plus importants taux de croissance pouvant atteindre les 25% à 30% à partir de 2015.

Les services numériques islamiques se distinguent

Ce marché comporte quatre segments principaux qui ont enregistré une forte croissance. On trouve, d’abord, les médias et les produits culturels de divertissement islamiques. A titre d’exemple, on peut citer One Path, la chaîne télé halal à Sydney, Bilal, le film halal 3D ou bien la série télévisée Buraaq ou encore le manga halal paru au Japon. Ensuite, nous avons vu émerger le tourisme halal, ainsi que la mode et l’habillement. On a assisté ces dernières années à la naissance de plusieurs tendances de mode halal pour les fashionistas avec l’apparition des Mipsterz. N’oublions pas la nourriture halal qui affiche un développement rapide soutenu par une communication web adaptée. Ces quatre segments s’appuient avec de plus en plus de succès sur les NTIC pour leur diffusion.

Source (ici)

Pierre Z. Lajarge

Laisser un commentaire