C’est la force — et à la fois l’inconvénient — des réseaux sociaux. Toute rumeur qui y naît se propage à vitesse V. Plusieurs vidéos TikTok ont en effet affirmé que pratiquer le ramadan serait désormais interdit. Avec des faits très précis, une rumeur passe beaucoup mieux : « Le Ramadan qui doit avoir lieu du 10 mars jusqu’au 9 avril n’aura finalement pas lieu en France », indique la vidéo à l’origine de la rumeur. Avant d’assurer que Gérald Darmanin, le ministre de l’Intérieur, « vient de faire paraître un communiqué qui interdira pour cette année » le jeûne, sous prétexte d’« extension du projet de loi Immigration ». La vidéo indique même que les musulmans pratiquant leur rite se verraient punis d’une amende de 3 500 euros.

Mais on se rend compte très rapidement de la supercherie, lorsque la vidéo annonce que, « au bout de trois avertissements », une famille respectant le ramadan « sera dans l’obligation de quitter le territoire français ».

Le gouvernement, et plus particulièrement le ministère de l’Intérieur, assure qu’il s’agit « évidemment d’une fake news ». Aucun texte n’a été publié à ce sujet et, surtout, on imagine mal Darmanin agir de la sorte, malgré ses mesures de plus en plus radicales.