Contactez-nous

Politique

Le débat sur la réforme du culte musulman remis à plus tard

Le mouvement des gilets jaunes se prolongeant, le gouvernement français aurait décidé de repousser l’examen du texte consacré à la réforme du culte musulman au début de l’année.

Publié

le

C’était l’un des dossiers chauds du président de la République. Les discussions au Parlement sur l’organisation de l’« Islam de France », dont l’examen du projet était prévu cette année, ont été reportées au début de cette année, selon Les Décodeurs, sans qu’aucune date précise ne soit avancée. Il faudra donc attendre avant de savoir ce que prévoit le gouvernement concernant le culte musulman.

On est loin du planning imaginé par l’exécutif. Emmanuel Macron, alors qu’il venait d’être élu, avait promis une réforme qui serait annoncée au « premier semestre 2018. » L’été arrivant, il a ensuite été question de la rentrée de septembre 2018. L’ex-ministre de l’Intérieur avait d’ailleurs lancé ses Assises territoriales de l’Islam de France. Mais le départ de Gérard Collomb de la place Beauvau avait encore retardé l’échéance.

Cette fois, ce sont les gilets jaunes qui ont eu raison du calendrier annoncé par le chef de l’Etat. Certes, annonce Le Monde, un texte est bien en préparation, qui vise à « pousser les acteurs du culte musulman à intégrer le régime associatif établi par la loi de 1905, alors que la très grande majorité d’entre eux ont choisi le régime de la loi de 1901 sur la liberté d’association, moins contraignant. » Avec le mouvement de contestation actuel, ce texte sera donc discuté dans les semaines ou mois à venir… sauf nouvel imprévu !

Prières

Tweets

Muslimoscope

A la une