Dalil Boubakeur à la Fondation pour l’Islam : on prend les mêmes et on recommence ?