Les policiers ont effectué 5,8 millions de contrôles depuis le début du confinement en France, a indiqué mercredi le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner, en mettant en garde les Français contre toute tentation de partir en vacances de printemps.

Depuis le 17 mars, date du début du confinement, les policiers ont dressé 359.000 procès verbaux pour non-respect des mesures, a déclaré le ministre sur la chaîne LCI.

« Quand nous contrôlons, ce n’est pas pour verbaliser mais garantir le confinement », a-t-il dit.

Les Français doivent se munir d’une attestation dès qu’ils sortent de chez eux, et seules quelques raisons, dont les courses, le travail ou un motif médical, sont autorisées.

Christophe Castaner a également mis en garde contre la tentation des vacances scolaires de printemps, qui débutent en fin de semaine dans une partie de la France.

« Très concrètement, on ne part pas en vacances pendant la période de confinement », a-t-il martelé, indiquant avoir renforcé les contrôles sur les grands axes routiers, mais aussi dans les aéroports et les gares où « l’offre ferroviaire est réduite à 6% de sa capacité ».

« Tout abus sera sanctionné », a prévenu le ministre.

Il a également demandé aux préfets concernés de vérifier le niveau des locations saisonnières dans les zones touristiques.

« Le confinement est une contrainte pour les familles, je le sais mais nous devons tenir », a déclaré M. Castaner.