Parmi les mesures annoncées par M. Erdogan à l’issue d’une réunion à Ankara consacrée à la pandémie de Covid-19, figurent des réductions d’impôts pour les entreprises et des aides financières pour les foyers modestes.

M. Erdogan a également assuré que l’Etat viendrait en aide à la compagnie aérienne Turkish Airlines, fleuron de l’industrie turque et durement touchée par l’annulation massive de vols dans le cadre de mesures visant à limiter la propagation du virus.

« Aucun virus n’est plus fort que la Turquie, que l’unité du peuple turc et que les mesures que nous prenons et allons prendre », a affirmé M. Erdogan.

Afin de minimiser le risque de contagion, M. Erdogan a par ailleurs exhorté les Turcs à rester chez eux, sauf en cas de nécessité.

« Je demande à mes concitoyens de ne pas sortir et de ne pas être en contact avec les autres », a déclaré le président turc, estimant que ce confinement volontaire ne devrait pas dépasser trois semaines.

La Turquie avait déjà pris plusieurs mesures ces derniers jours pour enrayer la propagation du Covid-19 qui a fait un mort et près d’une centaine de malades dans ce pays, selon les derniers chiffres officiels communiqués mardi soir.

Les écoles ont notamment été fermées et les vols suspendus avec 20 pays. La Turquie a aussi annoncé la fermeture des frontières terrestres avec la Grèce et la Bulgarie.