« Conformément aux mesures de précaution recommandées par les autorités sanitaires compétentes (…), les entrées et sorties dans la région de Qatif sont temporairement suspendues », a indiqué une source au sein du ministère de l’Intérieur, citée par l’agence de presse officielle SPA.

Le bouclage de la région de Qatif (est), qui compte quelque 500.000 habitants, est une première dans la région du Golfe où plus de 230 cas de maladie Covid-19 ont été confirmés, la plupart concernant des personnes revenant de pèlerinages en Iran, où le virus a fait près de 200 morts.

« Les activités de tous les services publics et institutions privées sont suspendues (…) à l’exception des installations de base pour assurer la sécurité, l’approvisionnement et les services nécessaires », a ajouté la source au sein du ministère de l’Intérieur.

L’Arabie saoudite a pris plusieurs mesures de restriction pour prévenir la propagation du nouveau coronavirus, dont la suspension du petit pèlerinage musulman, la Omra, dans les villes saintes de La Mecque et Médine.

Dimanche, les autorités ont annoncé la fermeture de toutes les écoles et universités à travers le pays à partir de lundi jusqu’à nouvel ordre, selon SPA.

Les autres pays du Golfe ont également pris des mesures de restriction sur les déplacements et plusieurs événements publics ont été annulés. Dimanche, le Bahreïn a décidé de maintenir le Grand Prix de Formule 1, du 20 au 22 mars, mais sans spectateurs.