Selon un porte-parole du ministère de la Santé, Sajid Muzher travaillait comme secouriste lorsqu’il a été tué par des tirs israéliens dans le camp de Dheisheh. L’armée israélienne n’a pas répondu aux questions de l’AFP pour l’instant.

« L’assassinat par (les forces d’)occupation d’un secouriste avec des tirs à balles réelles dans l’abdomen est un crime de guerre », a dénoncé le ministre palestinien de la Santé Jawad Awad dans un communiqué.

L’armée israélienne pénètre régulièrement dans les camps de réfugiés en Cisjordanie, territoire occupé par Israël depuis plus de cinquante ans, pour procéder notamment à des arrestations, provoquant souvent des affrontements avec les habitants