Sous 40 degrés, les Palestiniens toujours privés d’eau