La Chine veut sa part du halal