Suite au nouveau crime islamophobe et face au silence médiatique, Twitter brise le silence avec le hashtag Chapel Hill shooting

En Caroline du Nord (Etats-Unis), trois jeunes étudiants musulmans ont été tués par balles, mardi 10 février 2015. Le tireur présumé s’est rendu à la police. Les internautes ont massivement condamnés le silence médiatique de Chapel Hill Shooting.

Chapel Hill shooting : les réseaux sociaux s’indignent

Shaddy Barakat (23 ans), sa femme Yusor Mohammad (21 ans) et la sœur de celle-ci Razan Mohammad (19 ans) sont les trois victimes de ce massacre. Pas assez « Charlie »? Cette tuerie n’a pas eu droit au Breaking news des médias. Face à ce mépris, les internautes ont décidé d’enflammer les réseaux sociaux pour dénoncer ce crime. Sur Facebook, une page de soutien a, par ailleurs, été créée afin de rendre hommage aux victimes.

Les utilisateurs de Twitter ont lancé plusieurs hashtags à l’instar de : #MuslimLivesMatter, #مجزرة_تشابل_هيل et #ChapelHillShooting. Ce dernier a occupé, ce mercredi matin, la 2ème position dans les charts Twitter des tendances mondiales. Les Twittos ont dénoncé la couverture médiatique très discrète.

Le tireur présumé s’appelle Craig Hicks, un homme de 46 ans, anti-religieux. Son profil personnel sur Facebook a partagé plusieurs messages anti-islam.

Source (ici)

Yassine Bannani

Laisser un commentaire