Pour attirer les touristes musulmans, qui sont 200 000 par an en Chine, la certification halal chinoise a été délivrée à 24 restaurants.

La Chine continue de s’organiser pour recevoir les musulmans, notamment à Taïwan, qui a accueilli l’an dernier environ 180 000 voyageurs musulmans, selon les chiffres de l’Office national du Tourisme chinois.

Le marché du tourisme de visiteurs musulmans en Chine ne cesse d’augmenter – il croîtrait de 10 à 12 % chaque année, estiment les autorités du pays. Des chiffres qui incitent la Chine à multiplier les initiatives pour accueillir au mieux les touristes musulmans, à l’heure où le pays lorgne sur le marché mondial du halal.

La certification halal chinoise délivrée à 70 restaurants

Et pour pouvoir assurer au mieux les musulmans à venir passer quelques jours en Chine, à la manière des Philippines, une certification halal a été créée et est délivrée par l’Association musulmane chinoise. Celle-ci, qui avait déjà certifié plus de 45 établissements de restauration et d’hôtellerie, vient de délivrer sa certification à 24 restaurants supplémentaires, parmi lesquels le restaurant du Musée national du palais, des établissements de la tour Taipei 101 ou encore des restaurants aux alentours des lacs du Soleil et de la Lune.

Des sites touristiques de l’île de Taïwan, qui est la région la plus développée au niveau de la restauration halal : l’Association islamique de Chine a, en tout, délivré 22 certificats à Taïwan, soit près du tiers des certifications totales en Chine. L’Office national du Tourisme veut même aller plus loin en proposant des salles de prière dans les ports, gares et dans les aéroports du pays. En Chine, 2 % de la population est musulmane, soit environ 23 millions de citoyens.

Davantage de restaurants certifiés halal (ici)

Pierre Z. Lajarge

Laisser un commentaire