Contactez-nous

Politique

Le futur centre musulman d’Issy-Les-Moulineaux au cœur d’une polémique

Prévu pour fin 2020, le futur centre musulman d’Issy sera financé par une opération immobilière de la ZAC Léon Blum. Ce qui ne coûtera rien au contribuable, assure la mairie.

Publié

le

La ville d’Issy-Les-Moulineaux contrevient-elle à la laïcité ? Entre la mairie UDI et le Rassemblement national, le débat est houleux. L’ancien Front national est accusé par la mairie de la ville des Hauts-de-Seine de « mauvaise foi. » Au centre de la polémique, le centre musulman qui doit déménager de quelques centaines de mètres. La décision a été actée par le conseil municipal l’an dernier. Le RN dénonce un manque de « respect de la laïcité » et estime qu’il s’agit là de bâtir une « mosquée sur fonds publics. » Coût estimé pour le contribuable : entre 7 et 8,4 millions d’euros, selon le parti d’extrême droite.

Mais la mairie dément : le montant des travaux n’excèdera pas 5 millions d’euros et… ne coûtera rien aux contribuables. « Le budget de la ville n’est pas sollicité », indique au Parisien Thierry Lefèvre, premier adjoint au maire, qui indique que la ZAC, par l’intermédiaire de son bailleur, utilisera « la plus-value attendue de la vente de terrains » pour financer ce déménagement.

Après six ans d’existence, la salle de prière va être démolie et les fidèles auront le droit, en compensation, à une salle de prière pouvant accueillir le triple de la capacité actuelle, soit un millier de places, mais aussi des classes et une bibliothèque. Le permis de construire a été déposé début septembre, et la livraison est prévue fin 2020. D’ici là, les polémiques lancées par le RN risquent de continuer même si, après explications de la mairie, la construction du lieu de culte semble ne pas contrevenir à la loi de 1905.

Laisser un commentaire

Horaires de prière

Horaires de prières

Facebook

Tweets

Muslimoscope