Brigitte Bardot prône l’étourdissement préalable à l’abattage rituel